« Qui contrôle le passé, contrôle le futur; qui contrôle le présent, contrôle le passé » George Orwell, 1984

dimanche 14 mars 2010

Le groupe wahhabite qui causera beaucoup de fitna (d'afflictions, dissensions, etc...)


Les hadiths prophétiques sur le groupe qui causera beaucoup
de fitna
(d'afflictions, dissensions, etc...):


Il est rapporté dans Mishkat de Abu Saïd Khoudri (RA) qui raconte que:

Une fois nous étions en présence et en compagnie du Saint Prophète (saws). Il distribuait le butin (butin de la guerre) lorsque la personne nommée Zul-Khawaisara, qui était de la tribu des Banu Tamim ( proéminente tribu du Najd), s'est adressée au Saint Prophète (saws):

"Oh Mohammad soit juste!"

Le Prophète (saws) répliqua:

"Quel dommage que tu sois Dans le doute . Si je suis injuste alors qui sera juste,vous êtes un perdant et un échec ".

L'attitude de Zul-Khawaisara exaspèra Omar (ra) et il demanda au Prophète (saws) la permission de tuer Zul-Khawaisara.

Le Prophète (saws) dit:

"Laisse le, sa mort ne servirait à rien car il n'est Pas Seul, ils sont nombreux comme Lui. Et si vous deviez comparer vos prières et vos jeunes aux LEURS, vous vous sentiriez honteux. Ce sont les gens qui récitent le Coran mais il n'ira pas au-delà de leur gorge, avec toutes ces vertus apparentes, ils quitteront le giron du Deen (religion), tout comme la flèche quitte l'arc."

Miskhat Shareef, pp/535

**

Abu Sa'id : Ali (ra) avait envoyé au prophète (saws) une petite parcelle d'or que celui-ci avait partagée entre les quatre personnes suivantes : al-Aqra' ben habis al-Hanadaly, Uyayna ben badr al-Fazary, Zayd at-Ta'y (Taï), et Alqama ben Ulatha. Ce partage mis en colère les quraychs et les ansars ; ils dirent :

« Il donne aux chefs de Najd et nous, il nous laisse à coté ».

Mais le prophete (saws) a dit :

« J'ai agi ainsi pour gagner uniquement leur cœur ».

Alors s'avança un homme (Zul-Khuwaisara) aux yeux perdus au fond de leur orbite, aux joues bombées, au front protubérant, à la barbe longue mais aux cheveux rasés :

« crains Dieu, ô Mohammad ! » s'écria t-il.

« Qui obéirait à Dieu si je désobéissais ? lui répondit-il. Dieu me fait confiance quand il s'agit des hommes de toute la terre et vous, vous n'auriez pas confiance en moi ! ».

Un homme, je crois khalid ibn al-walid, demanda l'autorisation de tuer cette homme, mais le prophète (saws) refusa. Et lorsque l'homme fut parti, il dit :

« De la descendance de celui-là (de Banu Tamim Najd), sortira un peuple de gens dont la récitation du coran ne dépassera pas la limite de leur gorge, qui sortiront de la religion comme sort une flèche d'un gibier, QUI TUERONT LES GENS DE L'ISLAM et laisseront les adorateurs des idoles. Si je vivais jusqu'à leur époque, je les ferais périr comme avait péri les 'Aad ».

Sahih Bukhari, chapitre: prophètes, n° 3344, ou autres versions Sahih Bukhari , 9:527 et 8:184

**

Le Hadith ci-dessus a aussi été rapporté ainsi:

Une personne au regard sévère, à la longue barbe et à la tête rasée vint au Prophète (saws) et déclara:

"Oh Mohammad! craint Dieu!"

Le Prophète (saws) répondit:

"Si je désobéis à Dieu, qui d’autre lui obéira? Je suis obéissant envers Dieu à tout moment, je ne désobéis jamais. Dieu m’a envoyé avec le nom de "al Amine" (celui qui est honnête envers le monde entier), ne m’acceptes tu pas comme un homme honnête?"

Un compagnon se mis en colère et demanda la permission de chasser cette personne de la présence du Saint Prophète (saws). Le Prophète (saws) l’en empêcha. Après que l’homme fut parti, le Saint Prophète (saws) dit:

"De sa descendance viendra un groupe de gens, qui récitera le Coran mais il ne sera pas descendre en dessous de leur gorge, Ils vont quitter le Deen (religion) Comme une flèche Quitte l'arc. Ils tueront les musulmans mais épargneront les idolâtres. Si je devais me confronter à ces gens je devrais les abattre tout comme le peuple de 'Aad fut détruit."

(Miskhat Sharif, page 535)

**

Rapporté par Abou Sa'id:

Bien que le Prophète était en train de distribuer (quelque chose), 'Abdullah bin Zul-Khawaisara At-Tamimi est venu et a dit:

"Soyez juste, O Apôtre d'Allah!"

Le Prophète a dit:


"Malheur à vous! Qui serait juste si je ne l'étais pas? "

Omar Ben Al-Khattab a dit:

"Permettez moi de couper son cou!"


Le Prophète a dit:

" Laissez le, car il est des compagnons, et si vous comparez vos prières avec leurs prières et votre jeûne à la leur, vous mépriseriez vos prières et le jeûne, en comparaison à la leur.
Pourtant, ils vont sortir de la religion comme une flèche d'un arc à travers le corps du jeu dans ce cas, si le 'Qudhadh' de la flèche est examiné, rien ne sera trouvé sur elle, et lorsque sa 'Nasl' est examiné, rien ne sera trouvée sur elle; puis son 'Nadiyi' est examiné, rien ne sera trouvé sur elle.
La flèche a été trop rapide pour être souillée par du fumier et du sang. Le signe par lequel ces personnes seront reconnues sera un homme dont une main (ou poitrine) sera comme la poitrine d'une femme (ou comme un morceau de chair en mouvement).
Ces gens vont apparaître quand il y aura des différences entre les personnes (les musulmans).

Abu Sa'id ajouta:

"Je témoigne que je l'ai entendu du Prophète et également témoigne que 'Ali (ra) a tué ces gens là pendant que j'étais avec lui. L'homme aux descriptions données par le Prophète a été portée à 'Ali. les versets suivants ont été révélés en relation avec celui-là même (ie,' Abdullah bin Zul-Khawaisara At-Tamimi):

«Et parmi eux sont des hommes qui vous accusent (O Muhammad) dans l'affaire (la distribution) des aumônes. (9,58)"


Sahih Bukhari, Traiter avec des Apostats, 84, Hadith 67


**

Ali (ra) a dit une fois:

"Je jure par Dieu qu’il m’est plus simple de tomber du ciel à la terre, que de prononcer une fausse parole sur le Saint Prophète (saws). C’est une chose très difficile et même impossible pour moi."

Ali (ra) a alors dit ce qui suit:

"J’ai entendu le Saint Prophète (saws) dire que lorsque le Jour de la Résurrection approchera, apparaîtra un groupe de jeunes mentalement faibles et ayant peu de compréhension.

A première vue ils diront de bonnes paroles, mais leur paroles n’iront pas au-delà de leur gorge et ils quitteront la vraie religion. Où que vous les trouviez vous devriez les combattre ."


ou aussi rapporté ainsi:


Rapporté 'Ali:

Chaque fois que je vous dis un récit de l'Apôtre d'Allah, par Allah, je préfère tomber du ciel que lui attribuer une fausse déclaration , mais si je vous dis quelque chose entre moi et vous (pas un Hadith) puis ce fut vraiment un truc (à savoir, je peux dire des choses pour tromper mon ennemi). Pas de doute, j'ai entendu l'Apôtre d'Allah en disant:

«Au cours des derniers jours, il apparaîtra certains jeunes fous qui diront que les meilleurs mots, mais leur foi ne dépassera pas leur gorge (c'est à dire qu'ils n'auront pas la foi) et sortiront (laisser) de leur religion comme une flèche sort de la partie (jeu). Ainsi, partout où vous les trouvez, tuer les, pour quiconque tue eux aura la récompense au Jour de la Résurrection ».


Bukhari Sharif, Traiter avec des Apostats, livre 9, Volume 84, N° 64


Note :

Si le prophète (saws) a incité à tuer ces personnes, c'est parce qu'ils tueront (eux les premiers) des musulmans. Le wahhabisme-salafisme est un dogme de manipulation d'esprits pour l'incitation à la haine aveugle sur des arguments faux ou tronqués, aux crimes et aux meurtres sur des humains qui seraient contraires à leur vision de la religion, mais aussi de la vie. C'est pourquoi les prophéties du prophète (saws) mettent en garde contre ces gens.

Par conséquent, nous retrouvons le véritable contexte, à savoir celui de la défense, car l'islam permet la légitime défense :

sourate 2-verset 190: "Combattez dans le sentier de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes. Dieu n'aime pas les transgresseurs !"

La légitime défense est un droit, et cela dans toutes les religions ou les sociétés qui ont aboli l'esclavagisme.

"En outre, sur les hadiths qui précèdent, il est clair que ces tueurs de musulmans seront de la région de Najd, descendants de la tribu des Banu Tamim (rendu des prophéties) et ils récitent le coran, mais n'ira pas en dessous de leur gorge, cela signifie qu'ils seront des gens pour épater la galerie, de spectacle (tout sur l'apparence et rien dans le fond) dans leur ibadah (adoration) et ils considéreront les musulmans comme des êtres inférieurs à eux.

Si on fait une simple analyse de l'histoire, vous verrez qu'il n'y avait qu'un seul tel homme sur qui tout cela s'intègre sans aucun doute. Cet homme était Ibn ABDUL WAHHAB Najdi Al Tamimi.

Ibn Abdul Wahhab appartenait à la tribu des Banu Tamim. Il est né dans le village de Uyayna près de la ville de Huraimila dans le désert du Najd.

Si quelqu'un veut voir comment cet homme a tué des musulmans, a pris leurs biens et fait une nouvelle secte appelée WAHHABISME (...)", il faut lire sur:


-LE MASSACRE et le pillage des musulmans de Taëf, Madina, et bien d'autres.
Et les héritiers de ce dogme continuent encore à tuer.


En outre, Zul-Khuwaisara, l'homme qui a montré un manque de respect pour beaucoup au Prophète (saws) était de la tribu de Banu Tamim. Le Prophète (saws) avait prédit que le groupe wahhabite qui causera beaucoup de fitna, sera les héritiers de ces précédents fouteurs de troubles (de Zul-Khuwaisara).

Le savant Dahlaan, le célèbre Shaikh al-Islam, Mufti de La Mecque et historien islamique célèbre écrit que:

"Zul Khuwaisra, l'homme qui manquait de respect envers le Prophète (saws) était de la tribu des Bani Tamim et Ibn Abdul Wahhab était de la descendance de Bani Tamim ."

(Addarus Sunniah, p. 51).

Mais les pro-najdis font croire que ces hadiths visent uniquement les Khawarij
(« dissidents, fanatiques, blasphématoires, révoltés hérétiques » voir ici
sur cette tendance) .

Ces hadiths ne correspondent certainement pas à Al-Khawarij parce qu'ils n'étaient pas les héritiers de Banu Tamim.

Wahhabites et leurs groupes aux vues semblables désorientent les musulmans innocents en disant que ces hadiths se réfèrent aux Kharijites; sachant que l’hérésie kharijite était fondamentalement Najdie dans ses racines. La vérité est que ces hadiths ne correspondent certainement pas aux Kharijites parce qu'ils ne venaient pas exclusivement du Najd et ils ne sont pas les descendants (futur) de la tribu des Bani Tamim .

Imam Shah Abdul Haq le grand Muhaddis de Delhi écrit:

"Al-Khawarij ne sont pas les descendants de Zul-Khuwaisara." Mais "Les wahhabites sont tirés de ses descendants (de Zul-Khuwaisara)."

(Ashatul Lamaat, Commentaire sur Mishkat pp/535)


Mais voyons plus sur la question de ce groupe de dissensions, d'afflictions, de troubles... etc....


Banu Tamim et Banu Hanifah


Maulvi Masood Aalam Nadwi écrit dans son livre bien connu sur 'Mohammad Ibn Abdul Wahhab 'sur le commentaire de côté (Page 16) que:

" la partie Sud de Najd à la célèbre ville de Riyad, La capitale du Siège wahhabite Dariya. Ces deux villages sont situés dans la vallée appelée 'WAADI Hanifa, située dans le Najd’."

Alors qu'est ce qui nous intéresse ici? Retenez cela: " la partie Sud de Najd à la célèbre ville de Riyad, La capitale du Siège wahhabite Dariya. Ces deux villages sont situés dans la vallée appelée 'WAADI Hanifah, située dans le Najd’."

Voici quelques récits prophétiques qui peuvent nous éclairer plus:

Allama Dahlan a cité un autre Hadith du Sihah. Prophète Mohammad (SAWS) a dit:

"Pendant la première partie de ma Da'wah (invitation à l'Islam) à La Mecque, j'ai particulièrement invité des tribus externes qui sont arrivées au cours de la saison du Hadj. De ces tribus, la réaction la plus hostile et laide était de la tribu Banu Hanifah "

(Addarus Sunniah, P-52).


Allama Dahlan a également cité un autre Hadith.

"Abu Bakr Siddiq (ra) a rapporté que le Prophète (saws) a dit:

Parmi les tribus qui vivent dans WAADI Hanifah, les Fitnas (d'afflictions, dissensions..etc..) sortiront jusqu'à l'ère finale. Cette vallée est célèbre pour sa fitna en raison de la montée de faux leaders. "

(Addarus Sunniah, P-52).


Sur l'autorité d'al-`Abbas:

" Un homme va sortir du Wadi Abu Hanifah [à Najd] (dont l'apparence est) comme un taureau qui se fend contre son joug. Il y aura beaucoup d'abattage et de meurtre de son temps. Ils rendront les biens des Musulmans licites pour eux-mêmes et pour les échanges (commerciaux) entre eux. Ils feront la vie des musulmans licite pour eux et pour se vanter entre eux. Dans cette confusion, le mépris et les vils permettront d'atteindre des positions du pouvoir. Leurs désirs veillent vous tenir compagnie avec eux, comme un chien tient compagnie à son maître. " (1)

Note: C'est un fait connu chez les ulémas (les Savants) justes de la charia (pas la charia des saoudes) que les Najdis ont une histoire relative à l' insulte du prophète de l'Islam (saws). Musaylima Kadhdhab, le menteur, qui a déclaré lui-même être un prophète, il venait du Najd. C'était un homme blasphématoire et il a été tué par les musulmans pendant le califat d'Abu Bakr(ra). Ibn Saoud était de Banu Hanifah, les gens d'al-Musaylima Kadhdhab.


Dans Tirmizi. Imraan (ra), le fils de Haseen (ra) rapporte que le Prophète (SAWS) n'aimait pas trois tribus à vie longue, (i) Banu
Saqeef , (ii) Banu Hanifa, et (iii) Banu Omeyyades.

Les historiens ont mentionné que Ibn Abdul Wahhab appartenait à la tribu Banu Tamim. La Maison des Saoud appartenait à la tribu Banu Hanifah. Tous les historiens ont mentionné que le lieu de naissance d'Ibn Abdul Wahhab est Dariya, dans Najd.

Leurs faits historiques prouvent la nature dangereuse de ce mouvement wahhabite. Et les récits prophétiques le confirment d'autant plus.

Ainsi, avec un serment et des mariages, les deux dirigeants Muhammad ibn Saud et l'imam Muhammad ibn Abdul Wahhab ont scellé un pacte entre leur famille: le GROUPE de la grande FITNA du QARN de SHAYTAN.

Moulana Muhammad Ali Jauhar a formulé les observations suivantes à propos de la Najdi wahhabite:

Jamaat: "Les mains du Najd et Najdis sont rouges du sang des musulmans, c'est leur seule réalisation. Maintenant aussi, il y a les hostilités avec les Yéménites et une guerre est imminente."

(Maqaalaate Muhammad Ali, partie 1, p. 37.)

"Prophète (saws), dans ses hadiths, a clairement mentionné l'endroit du «Najd», comme la levée directe et sans équivoque d'Ibn Abdul Wahhab Nadji Comme "La Corne de Satan ". Il n'y a pas une seule personne dans l'histoire de L'islam qui a créé tant de tribulations, d'effusions de sang, et de discordes parmi les musulmans. N'importe qui lisant ces Hadiths, et en regardant l'Histoire de l'Islam seront facilement convaincus que le Prophète Mohammed (saws) pointe dans ses hadiths des renseignements précis sur les tribulations wahhabites."

**


"Le Saint Prophète (saws) a donc informé plusieurs fois les Sahabas (Compagnons) que parmi sa Oummah passera un groupe de personnes qui récitent le Coran, invitent à de bonnes discussions, seront ponctuelles pour leurs prières et seront conscients de leur jeûne, pourtant, ils n'auront aucun rapport avec l'islam. Avec cette confusion dans leur esprit les Sahabas demandèrent au Prophète (saws) de prévoir un signe pour reconnaître ce groupe particulier de personnes qui viendront. Le Prophète (saws) a répondu que leur tête sera rasée de près."

Un passage d'article traitant brièvement sur la reconnaissance de ce signe: ici. (Bien qu'il y ait d'autres signes signalés dans les récits et ils seront traités dans d'autres articles au fur et à mesure).

**

Je termine cette partie avec un des récits prophétiques du prophète mohammed (saws) pour conclure:



« Ils dirent : “Ô Messager d'Allâh et notre Irak ?”,

[D'autres rétorquèrent] : “Non, notre Najd.”,

Il dit alors : De là proviendront les secousses et la sédition.»

Rapporté par Abou Nou'aym et at-Tabarânî (SAVANT né 260 Après Hégire, décé 360 AH)



(1) Hadith cité dans les six livres de traditions authentiques pour la plupart et aussi dans:
- Al-Sayyid al-`Alawi ibn Ahmad ibn Hasan ibn` Abd Allah ibn `al Alawi-Haddad: Misbah al-Jala anam wa 'al-fi Zalam shubah Radd al-Bid` i-Al Al-Najdi Lati Adalla biha Al-`awamm [« La lampe des créatures et de l'Illumination des ténèbres qui concerne la réfutation des erreurs de l'innovateur du Najd par laquelle il avait trompé les gens ordinaires »] publié 1325H.
- Al-Sayyid Ahmad ibn al-Zayni Dahlan (mort en 1304/1886). Mufti de la Mecque et de Cheikh al-Islam dans la région du Hedjaz, de l'Empire ottoman: Khulasat al-Kalam fi Bayan umara 'al-Balad al-Haram [ "La sommation concerne les dirigeants du saint sanctuaire"] (Histoire de la fitna wahhabite à Najd et le Hedjaz) p. 234-236.



Tks que la paix soit sur les âmes.

lundi 1 mars 2010

La tentation du dogme des wahhabites et salafistes. Une fabrication par les najdis qui tentent de se cacher derrière des cantiques de hadiths....



Le prophète (saws) de l'Islam a averti du danger qui viendra ce cette région du Najd
, la Fitna (l'affliction, dissension, etc...), de ces gens de cette région qui seront une aide pour le Qarn* du Dajjal (l'antéchrist, ou le bouffon du diable, ou l'ordre du mal, comme vous voulez)...

Qarn* a un sens propre, mais pour cela il faut expliquer le sens du mot en arabe. Sachant déjà qu'une version de Hadith dispose: "Les deux époques [ou cornes] de shaytan." Il y a d'autres travaux d'exégètes qui ont expliqué cela à travers des hadiths comme: 'génération'. (Mais je reviendrais sur cela plus tard).

Voir pour plus d'infos aussi, l'article sur Manipulation des esprits par le détournement de récits (hadiths) par les pro-najdis pour viser l'Irak comme terre de Fitna : ICI

Rapporté par Ibn 'Umar (ra) : Le Prophète (saws) a dit:

«O Allah! Accorde Tes bénédictions sur notre Sham! O Allah! Accorde Tes bénédictions sur notre Yémen». Les gens ont dit:« Et aussi sur notre Najd. "Il a dit:" O Allah! Accorde Tes bénédictions sur notre Sham (nord)! O Allah! Accorde Tes bénédictions sur notre Yémen. «Le peuple dit:" O Apôtre d'Allah! Et aussi sur notre Najd. "Je pense que la troisième fois que le Prophète (s) a dit:«Là-bas il y a (à Najd) c'est le lieu des séismes et des afflictions et de là vient le Qarn* de Satan».

Sahih Bukhari (Dans «les afflictions et la Fin du Monde», hadith 214)


Le NAJD EST LE CENTRE-EST de la PARTIE DE COUCHAGE SAOUDITE vers l'EST de Hedjaz ou Médine [..ICI..]
Najd a été privé de la bénédiction du Prophète (saws) de l'Islam et donc le Najd a le sceau de la misère, le malheur et du désespoir sur la vie d'humains... une région qui engendrera des élites qui iront contre la volonté d'Allah (swt), donc du bon sens moral, de la paix, etc...

fgd fgdh fhd

Malik m'a raconté à Abdullah Ibn Dinar (ra) que Abdullah ibn Omar (ra) a dit: «J'ai vu le Messager d'Allah (saws) pointant vers l'Est (Najd) et disant:
« La cause de dissensions est ici. La cause de dissensions est là, d'où les manoeuvres de Shaytan (diable) se posent.
Imam Malik, Muwatta (livre 54, Hadith 54.11.29)

*

Sahl b. Hunaif a rapporté que l'Apôtre d'Allah (saws) comme disant: Il se posera de l'est (Najd) un peuple avec des têtes rasées.

Sahih Muslim (livre 005, Hadith 2338)

*
Prophète (saws) a dit:

" Vers Qiyamah (résurrection, fin des temps) il y aura un groupe de personnes qui réciteront le Coran, mais il ne sera pas descendre en dessous de leur gorge. Ils quitteront la vraie religion de l'Islam aussi rapidement comme une flèche quitte l'arc. Ils seront reconnus par le rasage de leur tête entière et ils se déplaceront en groupes et leur dernier groupe vont apparaître avec Dajjal (antéchrist), lorsque vous les rencontrerez vous découvrirez leur nature et caractère, la pire en son genre. "


(Mishkat Shareef / pp309 - L'imprimé peut varier de place et les pages peuvent être différentes dans d'autres publications)

*

fgjsdh fgjhd  fghdf


Sayed Allama Dahlan cite dans son livre "Addarus Sunnia' un authentique hadith du Saint Prophète (saws), qui stipule:"

Il y aura un groupe de personnes sortant de l'Est (Najd), qui réciteront le Saint Coran, mais il n'ira pas dans leur gorge. Ils quitteront les plis de l'Islam comme une flèche quitte l'arc pour ne jamais revenir. Une caractéristique permettant de reconnaître ce groupe est que leur tête serait rasée de près."


Hadith de (Sunnia Addarus, PP 49)


Le prophète (saws) dit :

" De l'Est apparaîtront des gens, ils liront le Coran, mais il ne dépassera pas leurs gorges. Ils quitteront l'Islam à la vitesse avec laquelle une flèche transperce une proie. Ils ne reviendront par à l'Islam tant que la flèche n'aura pas regagnée son encoche. " On demanda : " A quoi les reconnaîtra t-on ? " Il répondit : " Leur signe distinctif sera qu'ils se raseront le crâne "

Rapporté par Al-Bukhari, Chapitre de l'unicité (tawhid) D'après Abu Said Al-Khudri, hadith numéro 7123.

NOTE:

"Muhammad ibn Abdul Wahhab Nadji, l' innovateur chef de l' idéologie wahhabite salafiste avait exigé non seulement que les hommes, mais aussi que toutes les femmes qui entraient dans sa Aqeeda (fondements de la croyance de ce dogme) wahhabite qu'ils devraient tous se raser la tête. Cela a été fait parce qu'il a dit:

«Ce sont les cheveux de la période de Kufr
(l'incroyance, l'association, etc...) par conséquent ils doivent être rasés »
Le rasage des cheveux des femmes s'est exercée pendant un certain temps. Dans une célèbre histoire, Muhammad ibn Abdul Wahhab avait exigé que toutes les femmes se rasent la tête, mais une femme indignée se leva et contesta:

«Pourquoi ne pas raser les barbes de vos recrues quand ils entrent dans votre Deen (religion). C'est aussi les cheveux de la période de Kufr? Les cheveux sont l'ornement précieux d'une femme est comme la barbe pour un mâle. Est-il apte à laisser des êtres humains privés de leurs ornements qui leur sont reconnus par Allah (swt)?"


C'était à partir de ce moment qu'il a cessé cette pratique qui a été considérée comme honteuse et dégoûtante
.

gsh ghfd gfthjf


"En gros, ses enseignements ont été acceptés, mais pas sans friction.
La qualité comique de l'histoire déguise une morale importante. Ce n'était pas la première fois que Mohammed ibn Abdul Wahhab avait ré-interprété la loi islamique. Sa non-réponse à la femme outragée est un témoignage de sa méthodologie, qui, en fin de compte, n'était pas fondée sur ce que les érudits traditionnels appellent ijmâ ', ou un consensus des savants. Agir autrement reviendrait à aller contre le Coran, le plus puissant verset encore ignoré:


"Nulle contrainte en religion! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement "

Les Érudits de la science islamique traditionnelle sont bien au courant des dangers de la coalescence autorité religieuse sur un seul individu. Sans le contrôle et l'équilibre des ijmâ, que Muhammad ibn Abdul Wahhab a considéré comme destructrice et entaché de subjectivité, les décisions ont l'habitude de se pencher vers l'extrémisme. L' ijma défend l'assurance prophétique:

" Ma communauté ne s'unira pas sur une erreur."

Et les chaînes de musulmans au prophète Mohammad (saws) ont averti:

«O vous les gens, méfiez-vous d'être extrême ... pour ce qui a détruit les peuples avant vous, était rien d'autre que l'extrémisme dans la religion ».


Le clan des Saoud a vu dans le message de Muhammad ibn Abdul Wahhab la possibilité de masquer leurs ambitions dans la religion. Cette aspiration à la domination Najdi a été scellée avec empressement, d'abord par le mariage entre les femmes Saoud et le prédicateur, et puis par la déclaration formelle d'un proto-État saoudien en 1746."

*

L'historien célèbre de SAOUDITE, Allama (enseignant droit-jurisprudence islamique savant théologien chaféite à la Mecque, décédé 1304 AH/ 1886 CE) ZAINI DAHLAAN Al-MAKKI, déclarera:

" Cette description du Saint Prophète (saws) à propos de la distinction de la Jamaat (groupe) qui apparaîtra à l'époque près de Qiyamah (fin des temps), en ce sens qu'ils se rasent la tête, est en fait une description parfaite du groupe Najdi, car en effet de se raser la tête, c'est leur tradition collective. Avant cela, les Khawarij* et d'autres groupes de corruption ne possédaient pas cette distinction."

(AL FATUHAT ISLAMIA - Vol. 2 - Page 268)

*


Abdur As-Sayyid Abd Ar-Rahman Al-Hadli, le Moufti de Zabid, yémen 1953, a déclaré:

«... en réfutant eux [les wahhabites], il suffit de mentionner le hadith du Prophète (saws) ».

«leur signe est leur façon de se raser, car aucun des autres innovateurs n'avaient jamais auparavant fait dans ce style (ce rasage wahhabite) ».
Toujours le Moufti de Zabid As-Sayyid Abd Ar-Rahman Al-Hadli a dit :

Il est inutile de composer des livres pour réfuter les thèses wahhabites, car la précision du Prophète:
" Leur signe distinctif sera qu'ils se raseront le crâne" suffit à les désigner, car aucune autre secte n'a fait cela. Malgré les très nombreux hadiths authentiques, il leur était également interdit de solliciter l'intercession du Pophète, de lire le livre Dal'il Ak-Khayrat, lequel comprend de très nombreuses prières sur le Prophète (saws) et éloges de la perfection de ses qualités. Ils (les wahhabites) disaient que tout cela était de la mécréance"


Rapporté par Ahmed Ibn Zayni Dahlan. Le livre " Fitnatu-l-Wahhabiyya pages 76 et 77


Les historiens de l'époque on tous rapporté cette particularité du rasage des têtes que avait ordonné le prédicateur Muhammad ibn Abdul Wahhab, à ses
mercenaires mais aussi aux prisonnières et prisonniers qu'il avait mis sous le joug de son dogme.

**

Les avertissements prophétiques sur le lieu de ces élites originaires du Najd et leur pseudo-savants ne manquent pas:

Ibn Omar a rapporté que le Messager d'Allah (saws) se tenait près de la porte
(de l'appartement) Gafsa et, pointant vers l'Est (Najd)


il a dit:

L'agitation apparaitront de ce côté-ci, à savoir. où les cornes de Satan
apparaitront, et il prononça ces mots deux ou trois fois.


Et Ubaidullah b. Sa'ld dans sa narration dit:

"Le Messager d'Allah (saws) avait été debout devant la porte de Aïcha
(à Madina)."


Muslim sahih (solide), (041, Hadith 6939, Livre se rapportant à la crise et des prodiges
de la dernière heure (Kitab Al-fitan Ashrat wa As-Sa`ah)

*

Salim b. Abdullah a rapporté sous l'autorité de son père que le Messager d'Allah (saws), tout en tournant son visage vers l'Orient (Najd), a déclaré:

La crise semble ressortir de ce côté, en vérité, la crise semble ressortir de ce côté-ci; en vérité, la tourmente. Semble de ce côté - le côté où apparaissent les cornes de Satan.

Muslim 041, hadith 6940, Livre se rapportant à la crise et des prodiges
de la dernière heure (Kitab Al-fitan Ashrat wa As-Sa`ah)


*


Ibn Omar a rapporté: J'ai entendu le Messager d'Allah (saws) en disant que tout en pointant sa main vers l'EST (Najd):

La crise semble ressortir de ce côté, en vérité, la crise semble ressortir de ce côté-ci (il le répéta trois fois), où figurent les cornes de Satan.

Muslim 041, hadith 6942, Livre se rapportant à la crise et des prodiges
de la dernière heure (Kitab Al-fitan Ashrat wa As-Sa`ah)

*

« Ils dirent : “Ô Messager d'Allâh et notre Irak ?”,

[D'autres rétorquèrent] : “Non, notre Najd.”,

Il dit alors : De là proviendront les secousses et la sédition.»

Rapporté par Abou Nou'aym et at-Tabarânî (SAVANT né 260 Après Hégire, décé 360 AH)

le prophète mohammad (saws) décédé 11 éme année AH

Des savants confirment la distinction entre la région du Najd et L'Irak,
bien après la mort
du prophète (saws)

Un premier aperçu a été fait sur la Manipulation des esprits par le détournement de récits (hadiths) par les pro-najdis pour viser l'Irak comme terre de Fitna : ICI

*

De nos jours, la tentation du dogme wahhabia-salafia créait par les najdis qui tentent de se cacher par des cantiques de hadiths détournées de leur vrai sens pour leurs profits et leurs intérêts posent
des questions inquiétantes.

Quelles seront les prochaines terres de profits qu'ils tenteront de céder aux élites du monde capitaliste et de la consommation?
Combien de vies seront encore tuées pour leurs chaises bien gardées du pouvoir, en tentant d'endormir la conscience de musulmans dans le monde par la manipulation et le détournement d'écrits saints?
Combien de gens sont morts pour avoir essayer de dire des vérités
sur leurs tromperies?
Je doute que beaucoup d'humains savent dans le monde la réponse à cette dernière question.
Certes les pro-najdis avec leur acolytes ont faussé la qualification des notions de la légitime défense (droit naturel) et de l'extrémisme (création du fait de la manipulation d'élites).
La réalité est parfois d'une telle abomination sur terre, que l'on se demande ce que peuvent être les enfers.
Le pire c'est ce silence qui tue...Toute vie est unique...Permettez moi de mettre la suite des prophéties face à la revendication honteuse de ces najdis pilleurs d'âmes.


Voici donc l'usage de hadiths qu'ils peuvent user pour les détourner de leur sens et qui peuvent être parfois tronqués:

1

"Ibn Fudail rendu compte de l'autorité de son père qu'il a entendu Salim b. Abdullah b. 'Umar comme disant:
ô peuple de l'Irak, Comme c'est étrange ce que vous demandez au sujet des péchés mineurs, mais commettez des grands péchés [Le meurtre de al-Houssein]?

J'ai entendu de mon père Abdullah b. 'Umar, racontant qu'il a entendu le Messager d'Allah (saws) en disant que tout en pointant sa main vers l' EST (Najd):

en vérité. les turbulences seraient venues de ce côté-ci, d'où apparaitront les cornes de Satan et vous frapperez le cou les uns des autres;

et Moïse a tué une personne parmi le peuple de Pharaon, de manière non intentionnelle et Allah, l'Exalté et glorieux, a déclaré: «Vous avez tué une personne mais nous vous avons soulagé de la douleur et vous éprouverons avec (plus d'un) procès "

(XX, 40).

Ahmad b. Umar rapporté ce hadith de Salim, mais il ne fait pas mention des mots: «J'ai entendu».

Sahih Muslim, se rapportant à la crise et des prodiges de la dernière heure (Kitab Al-fitan Ashrat wa As-Sa `ah) ', (041, Hadith 6943).


2


Rapporté bin by Yusair Amr

J'ai demandé à Sahl ben Hunaif, "Avez-vous entendu le Prophète (saws) dire quelque chose à propos de Al-Khawarij?"

Il a dit: "Je l'ai entendu dire tout en pointant

sa main vers l'Irak":

«Il apparaît en elle (à savoir, l'Irak) certaines personnes qui récitent le Coran mais il n'ira pas au-delà de leur gorge, et qu'ils vont sortir de (laisser) l'Islam comme une flèche d'un arc à travers le corps du jeu ».

Sahih Bukhari se rapportant à traitant avec les apostats (84, Hadith 68)



Salim b.Abdullah Ibn Omar (ra) se préoccupait des hypocrites de Koufa en Irak qui ont lutté contre l'imam Houssein (ra) et qui l'ont tués.

la Khawrij* provenaient du NAJD (partie centrale de l'Arabie, qui se trouve à l'Est au Hedjaz ou Médina), mais par la suite ils ont fait de l'Irak leur base arrière pour mener la guerre du mal contre Ali (ra) et Muwaih (ra). Ainsi ils ont apporté leurs Fitna du Najd (de l'Arabie saoudite à l'Iraq).

De plus Salim b. Abdullah Ibn Omar était pleinement conscient que le Najd en Arabie saoudite est le lieu originel de la tentation, comme le Hadith sur le Najd le spécifie.

Hadith a été rapporté par son propre Père Abdullah Ibn Omar (ra) c'est pourquoi, dans ce qui précède le Hadith de Sahih muslim, il dit clairement que son père Abdullah Ibn Omar (ra) a dit que la Fitna serait venu du levant (NAJD) AU LIEU DE L'IRAQ tout en répondant aux Koufans, les hypocrites de l'Iraq qui ont participé au Meurtre de l'imam Hussain (ra) sur leurs méfaits (1).

si, par erreur, il aurait pensé que la tentation serait venue de l'Irak, il aurait dit que la Fitna d'origine viendrait d'ici (Irak) au lieu de rétorquer qu'elle serait venue d'un lieu différent: l'Est. Et il précise donc qu'elle serait venue de l'EST (NAJD) (2).

....(1) Salim b. Abdullah b. 'Umar comme disant:
ô peuple de l'Irak, Comme c'est étrange ce que vous demandez au sujet des péchés mineurs, mais commettez des grands péchés [Le meurtre de al-Houssein]?

J'ai entendu de mon père Abdullah b. 'Umar, racontant qu'il a entendu le Messager d'Allah (saws) en disant que tout en pointant sa main vers l' EST (Najd):
(2)
en vérité. les turbulences seraient venues de ce côté-ci, d'où apparaitront les cornes de Satan et vous frapperez le cou les uns des autres;...


Le Prophète Muhammad (saws) et les compagnons avaient donc bien précisé d'où proviendraient les discordes, dissensions,...etc... c'est-à-dire la Fitna, celle du Najd.

Etaient-ils des ignorants pour se moquer D'EUX et oser APPELER LE NAJD DE L'ARABIE SAOUDITE par le lieu de l'IRAK ?!

Il suffit de COMPRENDRE les hadiths du Najd et de l'Est, pour conclure sans nul doute que le NAjd c'est le Najd et l'Irak c'est L'Irak.


3



D'après ABou Saalim, le prophète se mit sur le minbar et indiqua la direction de l'EST et dit:

"l'affliction est là! D'où apparaitra Qarn* du diable
Ou il aurait dit Qarn du soleil"

Bukhari livre 9, Volume 88, N° 212, dans les afflictions et la fin du Monde.

(le lieu vers le soleil, dans d'autres hadiths on peut lire aussi du côté du soleil)


fg fdgf fdg

Le prophète (saws) était placé de Madina et il visait l'Est. Et l'Est du côté du soleil ne pouvait être que le Najd. L'Irak se situe au Nord de Madina. Il serait difficile en étant placé de Madina de voir le soleil se lever de l'Irak. Imaginez que ces hommes étaient des hommes pieux, qu'ils priaient 5 fois par jour (si ce n'est plus). Comment ne pouvaient-ils pas savoir où était la direction du soleil, alors qu'ils se référaient plusieurs fois dans la journée au lever, à la position du soleil dans le ciel et à son coucher pour aller prier?

4


Le prophète Mohammad (SAW) a fait clairement une distinction entre le Najd et

l'Irak, si bien qu'il a nommé deux Miqats (points de référence pour les habitants

de chacun durant le Hadj, pèlerinage) séparés pour ces deux pays aussi.

Pour le Prophète Mohammad (saws) le Najd ne comprenait pas non plus l'Irak.


Dans un hadith rapporté par l'Imam Nasa'i (Manasik al-Hajj, 22):

Aïcha (ra) a déclaré que «le Messager d'Allah (SAWS) a établi le Miqat pour les gens de Médine à Dhoul Hulayfa, pour le peuple de Syrie et d'Égypte à al-Juhfa,
pour le peuple de l'Iraq à Dhat IRQ, et pour les gens de Najd à Qarn, et pour les Yéménites à Yalamlam.

L’Imâm Muslim (Hajj, 2) rapporte un hadith similaire :

« pour les gens de Médine, c’est Dhu-l-Hulayfa (Zul-Hulayfa); alors que sur l’autre chemin c’est al-Juhfa ; pour les gens de l’Irak, c’est Dhat Irq ; pour les gens du Najd c’est Qarn ; et pour les gens du Yémen c’est Yalamlam ».


*

Il est rapporté sur l'autorité de Abu Huraira que le Messager d'Allah (saws) a dit:

"Le sommet de l'incroyance est vers l'Est (Najd), et l'orgueil et l'arrogance se trouvent parmi les propriétaires de chevaux et de chameaux qui sont impolis et incivils, les gens des tentes; et la tranquillité se trouve parmi ceux qui élèvent des chèvres et des moutons."

Sahih Muslim (001, Hadith 0087), le Livre de la Foi (Kitab Al-Iman)


gduh hgfdj gfhs

*

fdfd fgfdg dgdg

Gauche Abd al Aziz ibn Saoud Najdi (assis) avec d'autres membres masculins de sa famille de 1911

Il est rapporté sous l'autorité de Abu Huraira que le Messager d'Allah (saws) a fait observer:

La croyance est parmi les Yéménites, et l'incrédulité est vers l'Est (Najd), et la tranquillité est de ceux qui élèvent des chèvres et des moutons, et l'orgueil et la simulation sont parmi les propriétaires inciviques et grossiers de chevaux et de chameaux.

Sahih Muslim (001, Hadith 0088), le Livre de la Foi (Kitab Al-Iman)


Il est rapporté sous l'autorité d'Abu Huraira que le Messager d'Allah (saws) a fait observer:

Il y eut le peuple du Yémen, qui sont doux de cœur, tendre dans les sentiments: la croyance est celle des Yéménites, la sagacité est que des Yéménites et le sommet de l'incrédulité est vers l'Est (Najd).


Sahih Muslim (001, Hadith 0092), le Livre de la Foi (Kitab Al-Iman)


Il est rapporté sous l'autorité de Jabir b. Abdullah que le Messager d'Allah (saws) a observé:

la brutalité du coeur et sévérité est à l'Est (Najd) et la foi est parmi les gens du Hedjaz (Madina).


Sahih Muslim (001, Hadith 0095), le Livre de la Foi (Kitab Al-Iman)


gshd hgfjs hgfjghs

Les disciples Najdis ont tués, massacrés , Violés, pillés des innocents: hommes, femmes, enfants musulmans de la Mecque, de Taëf, de Madina, (et d'autres) pour contraindre les musulmans à suivre leurs innovations wahhabites.
(Je mettrais sur cela dans un autre article)


Note: Le NAJD est LE CENTRE-EST de la PARTIE DE COUCHAGE SAOUDITE vers l'Est du Hedjaz OU MADINA, actuellement appelée AS RIYADH HAIL, BURRAYDAH. LA CAPITALE du dogme actuel des wahhabites et salafistes.

Najd était le lieu de naissance de
Muhammad ibn Abdul Wahhab et c'est la capitale de la dynastie Saoude.

Conclusion:

On finira donc cette article avec une des prophéties que le prophète Mohammad (saws) a laissé au génération à venir:
Rapporté Ibn 'Umar (ra) : Le Prophète (saws) a dit:

"O Allah!
Accorde Tes bénédictions sur notre Sham! O Allah! Accorde Tes bénédictions sur notre Yémen ».

Les gens ont dit:
" Et aussi sur notre Najd. "

Il a dit:
" O Allah! Accorde Tes bénédictions sur notre Sham (nord)! O Allah! Accorde Tes bénédictions sur notre Yémen."

Le peuple dit:
" O Apôtre d'Allah! Et aussi sur notre Najd. "

Je pense que la troisième fois que le Prophète (saws) a dit:

« Là-bas (à Najd) c'est le lieu des séismes et des afflictions et de là vient le Qarn* de Satan ».

Sahih Bukhari (Dans «les afflictions et la Fin du Monde», hadith 214)

L'endroit du Najd n'est ni béni, ni un bon endroit mais désigné comme le lieu d'apparition de la fitna (l'affliction, dissension) et le Mal. De surcroit, aucun autre hadith ne bénie cet endroit, le Najd a été privé de la prière du Saint Prophète (saws) de l'Islam. Et les hadiths démontrent que le Najd a le sceau de la misère, du malheur et du désespoir. Un lieu de sédition allant à l'encontre des lois du bon sens et de la bonne moralité.


*


Le Lion de Najd [.. ICI..] - Qui a repris Hijaz de la famille hachémite et unifié le pays sous la domination de sa famille.

Cinq derniers articles